Où manger à Paris ?

Où manger à Paris peut être une expérience accablante. De nombreux restaurants sont trop petits, il n’y a qu’une seule place assise, et les horaires sont souvent courts. C’est pourquoi vous devez planifier à l’avance pour vous assurer d’avoir une réservation, surtout pendant la haute saison. Vous pouvez manger chez Laduree et Drouant, ou vous pouvez faire des folies en prenant un repas au Yakuza d’Olivier. Heureusement, il existe quelques bonnes options pour les réservations de dernière minute à Paris.

Ladurée

Situé sur les Champs Elysées à Paris, Laduree est un lieu qui ravira certainement tous les gourmands. Dans son emplacement d’origine, la boulangerie a été ouverte en 1862. Au fil du temps, elle s’est développée pour devenir une pâtisserie et un salon de thé. Au XXe siècle, le cousin germain du fondateur, Louis Ernest Laduree, a ouvert le café. Il a ensuite été agrandi par Pierre Desfontaines, qui a maintenu l’activité pendant de nombreuses années.

Cette chaîne française compte plus de cinquante établissements dans le monde. Le menu est haut de gamme et se compose de salades généreuses et de plats du jour savoureux. Les macarons sont tout aussi impressionnants, avec plus d’une douzaine de parfums différents disponibles. Les visiteurs du café peuvent déguster les douceurs dans un salon confortable. Ils sont sûrs de ramener leurs souvenirs à la maison. Les macarons Laduree sont la signature du restaurant.

Il existe trois sites aux États-Unis. Le premier est à New York sur Madison Avenue. Le second est situé à Soho. Avec huit emplacements aux États-Unis, Laduree compte plus de 100 magasins dans le monde. Le nom Laduree fait référence aux petits plaisirs rêveurs, enchanteurs et merveilleux que l’on s’accorde ici et là. La pâtisserie française propose des guimauves, des macarons et des choux à la crème.

Drouant

Si vous cherchez un restaurant familial à Paris, vous l’avez trouvé à Drouant. Le restaurant est situé près de la Bourse de Paris et possède un superbe escalier en fer forgé. Il propose également une connexion Wi-Fi gratuite et un service de voiturier. Ce restaurant est ouvert sept jours sur sept, de septembre à juillet, à l’exception du mois d’août. Vous pouvez y dîner pour le déjeuner ou le dîner. Le restaurant est également ouvert jusqu’à minuit, ce qui en fait un excellent choix pour dîner tard le soir.

Bâtiment historique au coeur de Paris, Drouant a ouvert ses portes en 1880. Il servait à l’origine de bar et de bureau de tabac sur la place Gaillon, et abrite depuis lors l’Académie française. L’Académie française se réunit dans des salles privées. Les membres de l’académie sont élus dans le secret, et les nouveaux membres ne sont choisis que lorsqu’un ancien membre décède. Malgré son histoire, l’intérieur du restaurant a subi une refonte complète sous la supervision du chef Emile Cotte. L’intérieur est décoré avec des lumières encastrées douces et des sols en bois dur blond.

Macarons Pierre Herme

Il existe de nombreux endroits pour trouver et manger des macarons Pierre Herme dans la ville de l’amour. Ce boulanger alsacien de quatrième génération, qui était auparavant chef pâtissier chez Laduree, a ouvert son premier établissement à Paris en 2001. Bien que Pierre Herme soit interdit par contrat de concourir à Paris, sa première boutique a été ouverte à Tokyo en 1998. Située au rez-de-chaussée inférieur des Galeries Lafayette, la boutique est petite et pas trop fréquentée.

S’il existe de nombreux endroits où l’on peut manger des macarons Pierre Herme, l’emplacement de la rue Bonaparte est le meilleur endroit pour goûter les meilleurs. Ici, vous pouvez goûter un éventail de saveurs classiques et de spécialités saisonnières. L’emplacement de la rue Bonaparte se trouve près de l’Opéra Garnier et propose une gamme complète de pâtisseries françaises et de macarons, ainsi que des boîtes et des chocolats individuels.

Un autre endroit pour essayer les macarons Pierre Herme est la célèbre boutique à l’intérieur du drugstore Publicis. Cette boutique a une ambiance très différente de celle de la célèbre La Duree. Cependant, vous pouvez y trouver une grande sélection de macarons, y compris des macarons parfumés à la rose. Vous pouvez également essayer le macaron à la crème brûlée à cet endroit, mais faites attention : les macarons sont très riches et remplis !

Yakuza par Olivier

Si vous êtes à la recherche d’un nouveau restaurant à Lisbonne, pensez à Yakuza by Olivier, qui a ouvert fin 2015 dans le palais Le Monumental, un ancien palais qui abritait autrefois le légendaire Café Monumental. Le restaurant propose un menu fusion oriental, associé au luxe des hôtels Maison Albar voisins, le dernier partenaire de l’hôtel. L’intérieur du restaurant allie une ambiance royale et élégante à un style moderne et fonctionnel.

Avec le thème de la mafia japonaise dans le décor, vous ne pourrez pas vous tromper dans ce restaurant de sushis. Le Yakuza Cascais offre une combinaison de saveurs orientales et méditerranéennes dans une atmosphère détendue. Les sushis, les sashimis et le bar à sushis sont quelques-uns des plats du menu. Il propose également des grillades robata. Que vous choisissiez de dîner à l’intérieur ou à l’extérieur, vous trouverez une variété de plats pour satisfaire vos papilles.

Le Drouant est une institution parisienne

Le Drouant est une institution parisienne. Il a commencé comme un petit bar-tabac mais est devenu une institution connue pour sa cuisine gastronomique et son atmosphère artistique. Il a été conçu par Jacques-Emile Ruhlmann, le « pape de l’Art déco ». Des Parisiens et des artistes célèbres fréquentaient cet établissement pour célébrer l’art culinaire des Français. Désormais propriété des frères Gardinier, le Drouant relancé a subi un relooking complet.

Ce restaurant emblématique de Paris existe depuis 1880. Le restaurant est situé sur la place Gaillon dans le deuxième arrondissement. Le restaurant a subi plusieurs rénovations, la plus récente étant sous la direction d’Antoine Westermann, un chef trois étoiles Michelin de Buerehiesel. Il est lié à la famille Drouant par alliance et supervise désormais le restaurant. Comme le restaurant est considéré comme l’un des endroits les plus emblématiques de la ville, il offre une expérience gastronomique raffinée avec un excellent service.

Fondé par Charles Drouant, le Drouant est une institution parisienne. Depuis 1914, il accueille le jury du Prix Goncourt et du Prix Renaudot. Il est célèbre pour son bel escalier en colimaçon et sa réputation de repaire d’artistes. Les nouveaux propriétaires l’ont rendu encore meilleur qu’avant, et l’intérieur rénové est un vrai régal. Que vous soyez un passionné de littérature ou un gourmand, vous ne serez pas déçu par une visite au Drouant.

Stohrer

Si vous êtes à la recherche d’une boulangerie française traditionnelle, un arrêt chez Stohrer dans le 2e arrondissement, près du marché des Halles, est une bonne idée. Le restaurant, qui a ouvert en 1730, sert des pâtisseries classiques et délicieuses. Essayez la quiche au saumon, les tartes aux pommes individuelles et les macarons, ou optez pour un repas plus élaboré au Grand Café, qui a une ambiance plus moderne.

Pour un repas moins cher à Paris, pensez à vous arrêter dans une rôtisserie de poulet. Vous pouvez les trouver à l’extérieur de Paris, sur un trottoir, ou à l’intérieur d’un magasin. Vous pouvez également les acheter pendant la journée, puisqu’ils sont cuits dans le jus de cuisson du poulet. Assurez-vous d’en commander un à emporter, car la file d’attente peut être assez longue. Que vous soyez un gourmand ou un passionné d’histoire, la rue Montorgueil est l’un des marchés les plus authentiques de Paris.

Nicolas Stohrer était un pâtissier d’origine polonaise qui a travaillé pour le roi Louis XV. Il est venu en France dans l’entourage de la mariée après le mariage du couple. Après avoir servi le couple royal, il a ouvert une boulangerie dans les années 1730 au 51 rue Montorgueil. La pâtisserie est toujours en activité aujourd’hui. La nourriture est aussi riche et délicieuse que l’histoire du lieu.

Marcello

Situé dans le 6e arrondissement, Marcello est un restaurant italien. Les clients peuvent dîner sur une terrasse couverte et à 120 places intérieures. Le restaurant est ouvert sept jours sur sept, avec un menu saisonnier qui change au fil des saisons. Les plats sont préparés avec des pâtes biosourcées. Le service est assuré par Salim Taibi. Que ce soit pour un brunch ou un dîner, le restaurant est un excellent choix pour un repas agréable en ville.

La cour-terrasse du Marcello Café offre un cadre tranquille à l’écart de la rue animée. Ouvert de 8h à minuit, ce café sert des pâtisseries italiennes, des pâtes fraîches et des boissons spritz. Les clients peuvent également commander des finger foods et profiter d’un service attentif. Le personnel de ce restaurant parle un excellent anglais et peut vous recommander des restaurants dans les environs. Marcello a une ambiance agréable et un beau décor. Même si la nourriture n’est pas la meilleure de Paris, elle vaut bien une visite.

Datsha Underground

Si vous êtes à la recherche d’un restaurant français intéressant et authentique qui sert des plats réconfortants, pensez à Datsha Underground à Paris. Situé au 57, rue des Gravilliers, ce restaurant sert un menu de dégustation à plusieurs plats pour environ 80 euros. Les articles du menu comprennent le quinoa, les oignons grelots, les œufs de truite, et plus encore. Le menu de Datsha Underground porte bien son nom, car le restaurant a été fondé par un chef portugais qui a travaillé auparavant au légendaire Frenchie et Passerini.

Situé sous le Datsha Underground, le bar Spootnik propose un menu de boissons sur le thème de l’espace. La sculpture orbitale sert de pièce maîtresse au bar, et ses mixologues John Lenoir et Dylan Kavak créent des cocktails imaginatifs pour le restaurant. Il y a également des DJs résidents dans le bar du Datsha Underground. Ouvert pour le dîner les lundi, mardi et jeudi, le bar Spootnik est un endroit idéal pour retrouver des amis après une soirée en ville.

Dans le quartier des Arts et Métiers, le Datsha Underground est un restaurant qui est à la fois un bar et un restaurant. Son ambiance cosy, semblable à celle d’un bunker, en fait un lieu idéal pour les personnes à la recherche d’une expérience gastronomique unique. En plus de proposer des plats savoureux, le restaurant offre une vaste carte des vins. Son nom, « Datsha », vient du mot russe désignant une maison secondaire.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.